jeudi 9 mars 2017

Les voix de la meute, tome 1 : Les remplaçants

HISTOIRE

Mila, Ludovic et Tristan, trois adolescents sans histoire, sont mordus par des loups. Peu de temps après, ils commencent à éprouver d'étranges sensations : ils adoptent peu à peu des comportements animales... Seraient-ils devenus des loups-garous ?

CRITIQUE

Une fois de plus, c'est grâce à Mélisende que j'ai eu envie de découvrir cette nouvelle saga fantastique. Et j'ai passé un bon moment de lecture, même si je relève quelques défauts.

Nous suivons trois adolescents : Mila, Ludovic et Tristan, des amis d'enfance qui se font mordre par ce qui semble être des loups. Peu de temps après, d'étranges phénomènes se produisent : ils éprouvent des sensations proches du loup...

Vous l'aurez compris, il est question de lycanthropie dans cette série. Et je trouve que l'auteure a su aborder ce point de façon très intelligente, dans la mesure où elle en parle par rapport à un point finalement peu abordé chez les loups-garous : la transformation en elle-même.
Mme Guasti décrit très bien les sensations éprouvées par nos personnages lorsqu'ils deviennent des bêtes. De plus, cela apporte des scènes souvent fortes en émotions où les adolescents vont apprendre petit à petit à maîtriser et accepter leur nouvelle nature. Mais surtout, ils vont devoir apprendre la cacher à leur entourage...
J'ai beaucoup aimé suivre ce point, où on apprend à connaître les personnages et leur caractère respectif. C'est aussi une bonne occasion d'introduire la mythologie lycanthropique.

Cette dernière est bien amenée, plutôt sympa (voire originale, je ne m'attendais pas du tout à découvrir la façon dont les loups-garous existent dans cet univers) et donne envie d'en apprendre davantage. Et vu comment se termine le premier volet, je suis curieuse de voir ce que Gaia Guasti nous réserve pour le prochain tome !

L'histoire est aussi plaisante à suivre : on suit les trois amis avant et après l'attaque, et tout ce qui se passe dans leur tête : leurs appréhensions, leurs sentiments souvent intenses par rapport à leur façon de gérer leur transformation (qui intervient sous le coup d'une forte émotion) face à eux-mêmes et à leur entourage.
Mais je relève aussi la facilité avec laquelle ils acceptent leur nouvelle vie. Ils deviennent des loups-garous ? Pas de souci ! C'est sans doute le seul gros point négatif que je relève dans ce roman.
Ceci dit, ce premier tome est plutôt introductif, avec la mise en place de la mythologie et les premières transformations. Je suis très curieuse de découvrir la suite pour retrouver Mila, Ludovic et Tristan dans de prochaines aventures !

Le trio d'adolescents est très attachant, même si ma préférence va pour Mila, l'unique fille. Elle m'a semblé douce et fragile, mais en même temps forte. J'ai aimé suivre son cheminement par rapport à sa nouvelle condition et surtout, son rapport à sa mère, qui a l'air d'en savoir davantage que ce qu'elle veut bien laisser paraître...
Je n'ai pas eu d'attachement particulier pour les deux garçons, Ludovic et Tristan. D'autant plus qu'ils n'échappent pas au cliché du gentil garçon d'un côté et le bad boy de l'autre...

Franchement, pour un roman jeunesse, je l'ai trouvé très bien écrit. L'auteure arrive à retranscrire à merveille les émotions et sentiments de ses personnages, ce qui renforce notre attachement pour eux. Mais elle a su aussi très bien travailler ses descriptions, très vivantes, ce qui donne un aspect très visuel à la lecture.

Le thème de la lycanthropie est amenée de façon originale, le tout accompagné d'un style descriptif mais vivant et un trio attachant ; un premier tome introductif qui donne envie de lire la suite, malgré le côté "cliché" des garçons et la facilité avec laquelle nos héros acceptent leurs dons.
Une très belle découverte !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire