samedi 11 mars 2017

L'affaire Charles Dexter Ward

HISTOIRE

Charles Dexter Ward, un homme passionné par les choses du passé, se lance dans des recherches sur un lointain ancêtre : Joseph Curwen. Mais elles vont le plonger dans une étrange spirale qui va le mener vers la folie.

CRITIQUE

L'affaire Charles Dexter Ward est mon tout premier Lovecratf que j'ai lu. Et je suis très contente d'avoir enfin franchi le pas car ce petit roman m'a donnée davantage envie de découvrir la plume de cet auteur !

Nous suivons donc l'histoire de Charles Ward, un homme devenu fou à la suite de recherches sur son ancêtre Joseph Curwen.
Si cette phrase peut sembler "spoilante", il s'agit pourtant du point de départ du récit. Car on découvre Charles, alors enfermé précisément à cause de sa folie et le docteur Willet, qui le suit depuis des années (ainsi que le reste de la famille) qui s'interroge sur le pourquoi du comment.
Dès lors, l'auteur va nous raconter comment notre personnage principal en est arrivé à vouloir entreprendre ses recherches généalogiques et ses découvertes et surtout, comment il en est arrivé là.

Ces derniers représentent toute l'intrigue du récit, mais aussi le point le plus intéressant. On apprend comment Charles découvre peu à peu la personnalité de Joseph Curwen au travers des documents de ses contemporains et aussi de son histoire. Nous suivons deux récits parallèles dans un même livre : celui de Charles et celui de Joseph. Et on se rend compte, au fur et à mesure de la lecture qu'ils vont se lier de façon assez sombre, voire dramatique.

L'intelligence de ce récit réside dans la tension qui monte crescendo à mesure qu'on avance dans le texte. Il est court, certes (à peine 127 pages), mais dense ! On se demande comment tout va se conclure et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai été très surprise par la façon dont le bouquin se termine ! Je ne m'attendais pas à quelque chose de ce genre... mais en même temps, c'est plutôt logique.
L'aspect fantastique "monte" également en même temps que la tension et même la peur. J'ai trouvé certaines scènes bien flippantes ! Mais j'ai été happée par cette "affaire" au point que je n'ai pas pu décrocher de ma lecture et ai dévoré ce roman d'une traite !

Mais je relève malgré tout un point négatif dans l'histoire : je trouve étrange la façon dont l'entourage de Charles se comporte vis-à-vis de lui quand les premiers signes de folie se manifestent. Ils ne réagissent pas vraiment de façon appropriée par rapport à la situation (notamment la mère). Le père et le docteur Willet se montrent plus "crédibles", même s'ils restent encore assez en retrait et n'interviennent que tardivement. J'ai pas trouvé ces comportements bien amenés ; à leur place, j'aurais carrément forcé les appartements de Charles, voire déjà enfermé.

Si l'intrigue est captivante, j'ai trouvé le personnage de Charles très attachant. J'ai éprouvé un pincement au cœur par rapport à ce qui lui arrive, car on assiste lentement mais sûrement à sa descente aux enfers, alors que cet homme passionné d'histoire et d'archéologie, désirait en apprendre davantage sur son trisaeül.
Pareil pour le docteur Willet, qui assiste bien malgré lui à cette déchéance et qui tente de percer le mystère entourant cette dernière. J'ai trouvé qu'il prenait d'ailleurs de plus en plus d'assurance à mesure qu'il découvre les travaux de Charles... au point qu'il se mettra dans des situations étranges, voire dangereuses.
Concernant les parents, j'ai pas eu d'affinité spécifique envers eux. A cause de leur comportement surtout : comme écrit plus haut, je ne les ai pas trouvés crédibles dans leur façon de gérer les "crises" de leur fils (particulièrement la mère. Le père s'en sort un peu mieux, mais c'est pas encore ça.

J'ai adoré le style de Lovecraft, dense malgré la brièveté du récit. Il nous transporte dans un récit à la fois étrange et passionnant où le fantastique et la folie se côtoient au travers des histoires de Charles et Joseph. J'ai été totalement immergée dans ce livre grâce à la plume, très narrative. Accrochez-vous, car vous avez très, très peu de dialogues !
Mais j'ai hâte de retrouver son style dans ses autres récits !

Un récit fantastique où nous suivons deux histoires, dont la lente descente aux enfers d'un homme dévoré par sa passion pour l'histoire, le tout sous une plume dense, mais merveilleuse ; mon premier Lovecraft est un immense succès ! Je suis très curieuse maintenant de découvrir d'autres œuvres de sa bibliographie !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire