vendredi 31 mars 2017

Elyon, tome 1 : Le mystère des Monts Obscurs

HISTOIRE

Comme tous les étés, Alexa passe les vacances dans la ville de Bridewell, avec son père. Elle n'a qu'une obsession : percer le mystère des murs entourant la cité et trouver le moyen de la franchir.
Grâce à une pierre magique lui permettant de communiquer avec les animaux, la jeune fille va découvrir bien des secrets dissimulés au sein de la ville et en-dehors...

CRITIQUE

Cela fait des années que je voulais découvrir cette saga jeunesse. J'ai toujours flashé sur les couvertures, très jolies, des éditions Bayard.
Aujourd'hui, c'est enfin chose faite. Et honnêtement, je ne sais pas encore si je lirais la suite car c'est encore un roman beaucoup trop jeunesse pour moi.

Alexa est une pré-adolescente désireuse de percer le mystère des murs de la cité de Bridewell. Son souhaite sera exaucé, mais d'une manière totalement inattendue. Il sera notamment question d'une armée d'animaux auquel elle pourra communiquer grâce à une pierre magique.

Comme je l'ai écris en introduction, je trouve que c'est trop jeunesse pour moi. L'histoire est sympa à suivre, mais je n'ai pas non plus été emballée.
Il faut dire que l'auteur emploie beaucoup de facilités dans la résolution des problèmes. Par exemple, on ne sait pas trop pourquoi Alexa est choisie pour accomplir la mission de ce premier volet. On a aussi un point important du récit qui ne m'a pas surprise du tout alors que c'est censé être LA révélation finale. Sans compter la fin, expéditive au possible...
Bref, j'ai pas été prise dans l'intrigue. Pourtant, les idées sont bonnes.
Ainsi, cette idée de Jocaste (des pierres spéciales) est sans doute la plus intéressante du roman. J'ai adoré l'idée d'utiliser une pierre magique pour communiquer avec les animaux. 
On a aussi l'histoire des condamnés, autre élément sympa à suivre, mais que j'aurais voir approfondi.
Et c'est justement le gros problème : comme c'est très estampillé "jeunesse", tout est bâclé ; on n'entre jamais dans le détail, laissant le lecteur dans le flou.
Vous allez me rétorquer qu'il s'agit d'un premier tome et que c'est donc normal : sans doute, mais j'en attendais mieux malgré tout. Trop peut-être. Mais je pense que j'ai attendu trop longtemps pour lire cette série.

Les personnages sont sympas à suivre, mais je n'ai pas éprouvé d'attachement spécifique pour l'un d'eux.
Alexa avait pourtant tout pour me séduire : elle adore lire et a soif d'aventures. Pourtant, je trouvais que ses agissements ne collaient pas avec son âge (12 ans). Elle se comporte plutôt comme une adolescente de 14-15 ans. Et c'est pareil dans sa façon de parler.
Les autres humains ne m'ont fait ni chaud ni froid. Et c'est pareil pour les animaux, même si je salue l'auteur pour leur avoir donné des traits particuliers pour chacun d'entre eux.
Encore une fois, j'ai clairement ressenti un manque de développement dans le caractère des personnages. Ce qui fait que j'ai eu du mal à m'attacher à eux.

Le style est plaisant, mais j'en retiens rien d'exceptionnel. Le roman se lit très vite... et même trop vite. Finalement, ce roman sera vite lu, vite oublié.

Je crois que j'ai mis trop de temps à me lancer dans cette série. Résultat : tout manque de profondeur, tant le fond que la forme. Je ne sais pas encore si je lirais la suite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire