mercredi 5 avril 2017

Maya Fox 2012, tome 1 : La Prédestinée

HISTOIRE

Depuis la mort de son père, Maya est victime de phénomènes étranges. Comme si elle sentait la présence de son père depuis l'au-delà...
Mais sa rencontre avec Trent, un mystérieux garçon va bouleverser son quotidien.

CRITIQUE

Je voulais découvrir cette saga jeunesse depuis que je la vois dans les rayonnages de la bibliothèque communale où j'ai l'habitude de me rendre. J'ai enfin trouvé l'occasion pour l'emprunter et le lire.
Et franchement, je ne sais pas encore si je lirais la suite parce que ce premier volet manque de consistance...

On suit Maya, une adolescente perturbée par la mort brutale de son père. En plus de son quotidien, elle s'aperçoit qu'elle peut communiquer avec l'au-delà.
Parallèlement, on suit Megan, sa mère, en pleine enquête criminelle.

On le devine aisément, les deux histoires sont liées. Par contre, j'ai préféré suivre Megan que Maya. Déjà parce que c'est grâce à l'enquête policière qu'on avance dans l'intrigue, mais surtout parce que c'est la partie la plus intéressante à suivre. Même si je dois avouer que la quatrième de couverture spoile l'histoire : du coup, plus d'effet de surprise.
Parce que suivre Maya dans sa vie d'adolescente, c'est pas super prenant ; je me suis même ennuyée durant ces chapitres qui lui sont dédiés.
J'ai par contre adoré les chapitres où on suit le point de vue du psychopathe ; ce sont les moments les plus intenses du récit et qui font clairement monter la tension au fur et à mesure qu'on avance dans le bouquin.

De plus, la partie fantastique est très peu abordé et quand c'est le cas, c'est de manière si floue qu'on a l'impression de n'avoir rien compris. J'imagine qu'on aura plus d'explications dans les tomes suivants, mais je reste frustrée par cet aspect qui, finalement, passe au second plan.

Si le fantastique est traité de façon superficiel, les relations entre les personnages aussi ! A commencer par l'amitié entre Maya et Flo ; j'ai eu du mal à y croire tant je n'ai pas ressenti de complicité entre elles.
Mais la palme du WTF revient à l'histoire d'amour entre Maya et Trent. Ce dernier l'embrasse alors qu'ils se connaissent à peine, et puis passent leur temps à se croiser et à (essayer de) s'éviter. Pour finalement nous offrir un final très maladroit et si absurde que je n'y ai pas cru une seconde !
Je n'ai pas ressenti d'émotions du tout ; y a pas de sentiment, pas de tendresse, ni de complicité, encore une fois. Comment puis-je y croire si on y mets pas un peu de piment ?!

Et si les relations ne sont guère amenées comme il faut, forcément, j'ai pas apprécié les personnages.
Maya est une adolescente paumée qui ne rentre pas dans le moule ; j'aurais pu m'attacher à elle, mais ce ne fut pas le cas. Je n'ai pas eu d'atomes crochus, d'autant plus qu'elle ne se sent pas concernée par ce qui lui arrive, jusqu'à un certain point.
Idem pour Trent, qui manque de profondeur. Je ne me suis pas du tout attachée à lui et ne m'a pas fait rêver. J'attends de voir s'il se révèle davantage dans le deuxième tome.
Quand à Flo, la meilleure amie de Maya, là aussi  je n'ai pas ressenti d'attachement particulier.

C'est très fluide, aucun problème à ce niveau. Mais le style est à l'image de ce premier volet : aucune recherche, tout est traité de manière superficielle. A voir si cela s'améliorera par la suite.

Un premier tome qui ne m'aura pas convaincue. Je relève quand même les chapitres du point de vue du psychopathe prenants, sans compter l'enquête qui font avancer l'histoire. Mais pour le reste, je n'en retiens rien de spécial.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire