samedi 22 avril 2017

Je ne sais plus pourquoi je t'aime

HISTOIRE

Suite à une chute, Naomi a perdu quatre années de sa vie de sa mémoire. Quatre ans qu'elle va essayer de reconstituer au travers des témoignages de ses proches. Mais ces derniers sont-ils vraiment sincères dans leurs propos ?

CRITIQUE

J'ai trouvé ce livre par hasard dans une boutique Oxfam. Le titre m'interpellait, c'est pour cette raison qu'il n'a pas fait long feu dans ma PAL. Et je suis bien contente de l'avoir sorti parce que j'ai passé un bon moment !

On suit Naomi, une adolescente qui a perdu en partie la mémoire suite à une chute dans l'escalier : c'est quatre années de sa vie qu'elle doit reconstituer, avec l'aide de son entourage.

J'ai bien aimé suivre l'héroïne dans sa quête pour retrouver cette mémoire perdue. Et comme elle est la narratrice, on ignore, comme elle, ce qu'il s'est passé durant ce laps de temps et après son accident. 
Après, faut pas non plus s'attendre à quelque chose d'original ; l'ensemble est plutôt classique et j'avais deviné certains points du récit.

L'amnésie est surtout l'occasion pour Naomi de se remettre en question par rapport à ce qu'elle était avant l'accident et ses rapports avec les autres. C'est donc une ado qui s'interroge et qui finit par faire le ménage dans sa vie qu'on suit tout le long du roman. J'ai beaucoup aimé cet aspect, qui permet à notre lycéenne d'évoluer.

Cette dernière est très attachante ; déjà parce qu'elle cherche à se retrouver (dans tous les sens du terme) et parce qu'elle vit un quotidien (presque) banal qu'elle va titiller suite à son amnésie.
Les autres personnages sont sympas, même si pas suffisamment développés pour que j'y soit attachée. Mais ils vont tous apporter un petit plus (de près ou de loin) qui permettra à Naomi d'arriver à ce qu'elle devient à la fin du roman.

Les relations entre les personnages sont complexes, à l'inverse de leur personnalité. Si je n'ai pas trouvé de trait marquant pour tous (sauf l'héroïne), ce qu'ils vivent n'est pas simple.
D'ailleurs, j'ai trouvé certains moments assez curieux, voire étranges. Je pense surtout à ce qui se passe avec James ; j'avoue ne pas avoir trop compris ce type et sa relation avec Naomi.

C'est très frais et ça se lit vite. Le fait que le personnage principal soit la narratrice permet de s'identifier à elle mais aussi de découvrir en même temps ses pensées et sa redécouverte de son passé. Un point très appréciable qui ajoute un petit plus à cette lecture.

Je ne sais plus pourquoi je t'aime est une lecture rafraîchissante qui met en scène une héroïne qui remet sa vie en question suite à son amnésie. Une jolie découverte qui me donne envie de lire l'autre roman de cette auteure : Une vie ailleurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire