jeudi 27 avril 2017

Fais-le pour maman

HISTOIRE

A l'âge de sept ans, Sebastien assiste à un drame familial : sa sœur est poignardée par sa mère et cette dernière l'accuse à sa place. Cet événement va bouleverser la vie du petit garçon.
A tel point que, des années plus tard, les fantômes du passé vont resurgir et menacer de l'engloutir.
Définitivement.

CRITIQUE

Je suis déjà tombée sur ce titre par hasard à la bibliothèque et, curieuse, je l'ai emprunté. Et même si ce titre n'est pas exceptionnel, j'ai passé un bon moment.

On suit Sebastien, un médecin réputé qui cache pourtant un passé sordide : sa mère a poignardé sa sœur aînée alors qu'il n'avait que sept ans. Elle l'accusera à sa place, mais ni la police ni les psychiatres ne croient sa version des faits. Mais le mal est fait : ce drame va transformer à jamais le petit garçon.
Et voilà que des années plus tard, le passé resurgit...

Le point vraiment positif de ce roman, c'est qu'on suit plusieurs personnages. Sebastien, bien sûr, mais aussi Claire ou encore Léa, la fille de notre médecin.
L'auteur nous dépeint des personnages abîmés par la vie, qui veulent pourtant s'en sortir. 
Mais je relève malgré tout un choix de narration pas toujours maîtrisé : seule Léa bénéficie d'une narration interne où elle nous fait part de ses ressentis. Sebastien et Claire, eux, sont des narrateurs externes.
Je n'ai pas trop compris pourquoi l'auteur a pris le parti de faire des narrations différentes. Ceci dit, cela nous permet de découvrir tous les éléments qui échappent aux protagonistes.
Et c'est peut-être ça le problème.

Parce que détenir toutes les clés de l'intrigue m'a permis de deviner pas mal de choses concernant l'intrigue. Cela ne donne donc (presque) aucun élément de surprise.

Mais curieusement, l'auteur offre une telle tension à ses lecteurs à mesure qu'on avance dans la lecture qu'on ne peut pas la lâcher. Et même si j'avais deviné les gros éléments, la fin m'a surprise. Je ne m'attendais pas à un final aussi incroyable !

Les personnages sont attachants, de par leur passé difficile. Enfin, je me suis surtout attachée à Claire.
Parce que Sebastien possède un caractère assez étrange, qui peut le faire paraître "suspect" à certains moments (un peu comme le père dans Le tueur à la cravate de Marie-Aude Murail). Du coup, cela le rend par moment assez antipathique.
Heureusement, ses filles se révèlent bien plus attachantes que leur père. Surtout Léa, qui va se révéler posséder une force de caractère qu'elle ne soupçonnait pas.

Concernant le style, c'est assez percutant : l'auteur va à l'essentiel et nous offre un récit dont la tension monte crescendo, jusqu'au final surprenant !

Si ce thriller n'est pas exceptionnel (j'avais déjà deviné les gros moments du récit), j'ai malgré tout passé un bon moment. Les personnages sont attachants, sauf Sebastien de part son étrange comportement.
Assurément un roman sympa !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire