samedi 15 avril 2017

Anna et le French Kiss

HISTOIRE

Suite à une décision parentale, Anna doit passer un an en France.
Entre sa scolarité et son apprentissage de la langue de Molière, ses nouvelles amitiés et son amour naissant pour le beau Etienne, cette année risque bien de chambouler sa vie !

CRITIQUE

Anna et le French Kiss n'était pas un titre qui me tentait à la base. Surtout parce que c'est une romance et que ce n'est pas mon genre littéraire de prédilection. Mais j'ai voulu dépasser mes a priori et j'ai bien fait : même si ce n'est pas original, j'ai passé un bon moment en compagnie d'Anna et de ses amis !

On suit donc notre héroïne qui doit passer un an en France. Elle va tomber amoureuse d'un garçon déjà pris et se lier d'amitié avec des gens tous plus attachants les uns que les autres.

Comme je l'ai écrit plus haut, l'histoire n'est pas originale. On sait d'office comment ça va se terminer, mais ce n'est pas un point dérangeant en soi. Je craignais surtout que ce soit trop gnan-gnan.
Finalement, c'est plutôt bien passé. On suit Anna à Paris durant un an, ses pérégrinations amicales et amoureuses et sa passion pour le cinéma. Elle va vivre une année pleine de rebondissements, bonnes ou mauvaises, ce qui apporte d'ailleurs sont lot de surprises bienvenues au récit.
J'ai donc découvert un récit très sympa à lire, qui m'a fait passer le temps. J'ai d'ailleurs éprouvé tellement d'attachement aux personnages que j'ai eu du mal à les quitter. Je suis ressortie de ce livre avec un petit pincement au cœur.

La romance en elle-même est très sympathique aussi : on a quand même Anna et Etienne qui passent leur temps à se tourner autour, ce qui en devient agaçant à la longue. Mais ils se dévoilent progressivement au contact l'un de l'autre. J'ai adoré cette façon qu'ils ont de se sentir totalement eux-mêmes quand ils sont ensemble. 

J'ai adoré la galerie de personnages proposés par l'auteure.
Anna est américaine et se retrouve propulsée dans une école qu'elle n'a pas choisi, dans un pays dont elle ne maîtrise pas (ou très peu) la langue. Elle va petit à petit s'habituer à son nouvel environnement et prendre ses marques.
Je l'ai trouvée attachante, même si parfois nunuche dans ses réflexions par rapport à Etienne (en même temps, c'est un aspect négatif que je reproche souvent aux romances).
Etienne, justement, est tout aussi attachant. Il nous dévoile sa véritable nature à mesure qu'on avance dans le récit et j'ai été agréablement surprise par cette façon dont l'auteure a traité ce personnage.
Meredith, la première personne qu'Anna rencontre est sympa, même si j'ai été étonnée de sa réaction à la fin du roman.
On a aussi Josh, sans doute le plus prometteur de tous, mais pas suffisamment développé pour que j'en parle bien. Mais lui aussi est attachant.
De toute façon, c'est pas compliqué, toute la petite bande l'est !

C'est très bien écrit et fluide. J'ai surtout beaucoup aimé les descriptions de Paris ; ses rues, ses monuments, sa culture... Un portrait qui semble "magique" aux yeux d'Anna, notre narratrice. Elle découvre un univers radicalement différent du sien et elle nous le sait bien sentir lorsqu'elle en parle. Incontestablement le point fort de ce bouquin.

Une romance contemporaine loin d'être originale mais qui apporte une belle description de la vile parisienne. Le tout accompagné de personnages vivants et attachants. 
Une jolie découverte !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire