mardi 9 janvier 2018

Chaque soir à 11 heures

HISTOIRE

Willa fait partie de ces filles qui se considèrent comme insignifiante. Pourtant, elle sort avec Iago, le garçon le plus populaire du lycée.
Lors d'une soirée organisée par sa meilleure amie, Fran, elle fait la connaissance d'Edern, un garçon mystérieux qui semble dissimuler un lourd secret.
Rapidement, les deux adolescents sympathisent et Willa va se rendre compte que la famille d'Erden vit dans une maison étrange, au passé mystérieux.

CRITIQUE

Je n'étais pas spécialement attiré par ce titre au départ, mais l'ayant choisi pour mon challenge ABC Jeunesse/Young Adult 2018, je l'ai emprunté.
Le résumé présageait une romance gnian-gnian, avec un énième triangle amoureux bien dégoulinant, comme je les déteste.
Et finalement, ce n'est pas du tout ce que j'ai trouvé à l'intérieur !

Willa, notre héroïne, sort avec Iago, un garçon très beau et, forcément, très courtisé par les filles. Sa rencontre avec Erden va chambouler son existence de plusieurs manières : sa façon de percevoir les autres, notamment, mais aussi des catastrophes très graves qu'elle va frôler à plusieurs reprises.

Là où je m'attendais à de la romance pure et dure, je me suis retrouvée avec un texte traitant de secrets de famille, d'une enquête et d'étranges accidents qui pourraient ne pas en être.
J'ai été conquise par ces points, non seulement bien amenés, mais aussi bien traités. L'ensemble est addictif, même si on trouve malgré tout une petite touche de romance.

Mais cette dernière prend finalement peu de place ; ce qui compte vraiment, c'est l'atmosphère assez étrange qui se dégage et l'ambiance de plus en plus pesante à mesure qu'on avance dans la lecture.
En effet, Willa va tenter d'en apprendre davantage sur Edern et sa famille, suite à sa première visite dans leur maison. L'intrigue se centre principalement sur cet étrange domaine et le passé familial qui s'y cache. Mais Willa doit aussi faire face à d'autres événements plus dramatiques, que je ne révélerais pas pour ne pas spoiler, apportant son lot de tension à l'intrigue.

Avec tous ces éléments, j'ai été transportée par l'histoire. Je ne me suis pas ennuyée, même durant les passages où la romance prenait le dessus. J'étais curieuse de connaître la suite, mais surtout de voir comment Malika Ferdjoukh allait conclure son récit. Et je suis très satisfaite de la fin ; le dernier élément m'a surprise car je n'avais pas pensé à ce qu'elle nous propose.

Côté personnages, j'ai adoré Willa, cette ado de 16 ans, assez mature pour son âge. Il faut dire qu'avec des parents comme les siens, difficile de faire autrement. Son père est l'éternel ado qui papillonne de fille en fille et sa mère, certes plus sérieuse, manque d'autorité.
J'ai particulièrement aimé sa façon d'être ; elle reste souvent calme et affronter les situations avec justesse, sans jamais apporter de conclusion hâtive (ou presque). Que ce soit dans ses rapports amoureux, ses découvertes sur Edern et son entourage ou encore les événements auxquels elle fait face ; elle est loin de l'ado neu-neu, avec ses discours mièvres et sans intérêt.

Concernant les garçons, si Iago m'a laissée indifférente, j'ai largement préféré Edern. Ce dernier semble dissimuler un passé lourd et mystérieux. Et, effectivement, plus on avance, plus on découvre qu'il garde pour lui pas mal de choses, sur sa famille, notamment. J'étais tout aussi intriguée que Willa, d'autant plus qu'étant la narratrice, on suit son développement au travers des yeux de la jeune fille.

Fran, sa meilleure amie, est assez attachante aussi. Pourtant, ça partait mal : c'est l'ado typique issue d'une famille aisée et peut se permettre les fêtes les plus extravagantes. Mais je l'ai trouvée aussi intéressante, et complémentaire par rapport à l'héroïne : déjà par rapport à leur statut social, mais aussi au niveau de leur personnalité. Si Willa est réservée, Fran est plus dévergondée.
Bref, elle est attachante et très intéressante à suivre.

Malika Ferdjoukh apporte une plume sympa, en présentant des personnages attachants, mais surtout en apportant une ambiance étrange, parfois glauque. Cela donne très envie de continuer la lecture et d'aller jusqu'au bout !

Chaque soir à 11 heures est une excellente surprise ! Je suis (presque) totalement conquise par cette découverte jeunesse. Les personnages sont intéressants et attachants, l'histoire est géniale et la romance ne prend pas trop de place.
Bref, sans doute LA découverte du mois de Janvier !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire