mercredi 20 novembre 2013

Damnés, tome 2 : Vertige

HISTOIRE

Suite aux évènements survenus à Sword & Cross, Daniel envoie Luce à Shoreline, une école de Nephilim pour la mettre en sécurité. Cette dernière tente de découvrir ses vies antérieures à l'aides des Annonciateurs, les ombres qui voguent autour de la jeune fille depuis son enfance.
Parviendra-t-elle à ses fins ?


CRITIQUE

Après un tome 1 pas convaincant à 100%, mais avec du potientiel, j'ai voulu poursuivre cette saga. Ca tombait bien : une copine de classe m'a prêté le tome 2. Et je ressors de cette lecture plus conquise, mais j'ai encore trouvé des défauts...
Luce se trouve à Shoreline, une école de Néphilim (personne ayant du sang d'ange en elle), suite aux évènements se déroulant à la fin du tome 1. Là, elle va tenter de découvrir ses vies antérieures grâce aux Annonciateurs. Mais les dangers rôdent...
Pour entrer dans l'histoire, je n'ai pas eu trop de mal. Et comme ça se lit vite, j'ai mis peu de temps pour l'achever. Mais je dois bien avouer que l'intrigue a plus de rebondissements que dans le premier tome où il ne se passait pas grand chose. Ici, la jeune Luce apprend à découvrir la technique pour faire parler les Annonciateurs. Car ils représentent LA nouveauté de cette saga ! Voguant autour d'elle depuis son enfance, ils sont les souvenirs des vies antérieures de la personne qu'ils suivent. Et ce qui m'a plu, c'est de les découvrir petit à petit, puisque Luce tente de trouver le moyen de les faire "parler". Mais comme elle n'y arrive pas du premier coup, elle retente le coup. S'ensuit plusieurs tentatives, pour finalement arriver à une scène emblématique du livre où Luce découvre une tranche de ses vies antérieures...
Je trouvais que les Annonciateurs étaient bien amenés, bien qu'ils méritaient plus d'aprofondissement. Auront-ils un rôle plus conséquent dans le tome 3 ? Je l'espère, en tout cas, je les attends au tournant !
Ce qui m'a également plu, c'est le suspens bien rôdé, notamment autour des Bannis, des anges exclus du Paradis et de l'Enfer, qui cherchent à tuer Luce. Pourquoi ? Mystère. On sent vraiment que l'adolescente est le prix d'une guerre ancestrale, mais on ne sait toujours pas le rôle qu'elle doit jouer. Là encore, j'attends "Passion" pour en apprendre davantage.
En bref, l'histoire évolue de manière plus positive, même si je déplore encore un manque d'action conséquent durant les deux tiers du bouquin. En revanche, le dernier tiers m'a bien botée et la fin est telle qu'elle me donne envie de poursuivre la saga !
Maintenant, parlons des personnages. Et on va commencer par Luce : elle évolue elle aussi niveau caractère. Autant dans le tome 1, elle se contentait de suivre les autres, ici elle prend le pouvoir ! Surtout vis-à-vis de Daniel dont elle en a assez de ses cachotteries. Alors, elle va découvrir ses vies antérieures elle-même, quitte à se mettre en danger ! Mais en dehors de ça, elle reste la même, à savoir : lorsqu'un dialogue s'instaure entre les personnages, on ne voit que les personnaes secondaires. Luce est tellement peu présente qu'on ne la voit pas, comme si elle était transparente ! Et puis, c'est toujours la même fille naïve qui tombe dans tous les pièges qu'on lui tend. C'est agaçant parce qu'on a l'impression qu'elle ne réfléchit pas, voire qu'elle n'a rien dans la cervelle. Ce côté cruche s'accentue avec ses états d'âme, puisqu'elle n'arrête pas de bassiner le lecteur avec son Daniel chéri. Et je peux vous dire que subir ces émois amoureux durant deux tiers du roman, c'est vite gonflant !
Même si elle évolue un peu, j'avais l'impression que ses questionnements, c'était juste pour emmerder Daniel...
Puisqu'on parle de lui, j'en dirais rien vu qu'il n'est quasiment pas là. Et lorsqu'il rend visite à sa promise, c'est disputes à gogo, alors je m'étendrais pas là-dessus...
Par contre, deux personnages secondaires m'ont plu : Shelbie et Miles. Shelbie a un sale caractère, mais qui m'a plu. D'abord très froide, elle se dévoile petit à petit et elle apporte du pétillant dans le récit !
Quand à Miles, c'est un jeune garçon très gentil et attentionné envers Luce. Lui aussi se révèle au compte-gouttes et il reste un de mes personnages préférés dans toute cette saga !
En ce qui concerne le style, je n'en retiens rien de spécial, c'est vraiment très simple et ça va très vite à lire. Un récit accessible à la jeunesse, et qui devrait plaire aux amateurs d'histoires d'anges.
En conclusion, j'ai mieux aimé ce deuxième tome et j'entretiens pas mal d'espoir pour le tome 3. Mais d'après les chroniques lues, il paraît qu'il est pas terrible...
Affaire à suivre, donc !


NOTE

3,5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire