samedi 17 février 2018

La vérité sur Alice

HISTOIRE

Alice est une traînée. Tout le monde le sait ; elle aurait couché avec deux garçons lors d'une soirée. Et puis, les inscriptions dans les toilettes des filles suffisent, non ?
Mais est-ce vraiment la vérité ?

CRITIQUE

Encore un livre sur le harcèlement scolaire ? Oui, d'autant plus qu'il avait aussi des avis positifs, même si moindres que Blacklistée. Mais cela m'a donnée envie de découvrir le titre.
Ceci dit, je l'ai encore moins apprécié que Blacklistée. En fait, je n'ai pas aimé du tout.

Connaît-on vraiment la vérité sur Alice ? Est-elle vraiment une traînée ? C'est en tout cas ce qu'on raconte dans les couloirs du lycée. Elle aurait couché avec deux garçons, à la suite au cours d'une soirée.
Mais quatre personnages vont apporter la lumière sur cette affaire... et nous montrer que les apparences sont trompeuses.

Comme je viens de l'écrire, le récit se suit à travers quatre points de vue : l'ex-meilleure amie d'Alice ; son admirateur secret ; le meilleur copain de l'un des garçons concerné par l'affaire ; et l'organisatrice de la fameuse soirée où tout se serait déroulé.
Pour un roman dont le titre porte sur Alice, je regrette qu'on n'ait pas de chapitre avec son point de vue. On en a bien un, mais il est unique et n'arrive que très tardivement (la toute fin). Je pensais qu'elle nous parlerais de son vécu, de son ressentiment par rapport à cette rumeur et de son impact sur sa vie quotidienne et scolaire.

Les quatre points de vue s'alternent successivement, mais je trouve que le début est confus ; on a du mal à cerner qui est qui au début. Les chapitres débutent par les prénoms des personnages, mais ils dévoilent leur rôle progressivement. Après la confusion du début, j'ai pu m'y retrouver plus facilement.

Ceci dit, je trouve qu'on ne mesure pas assez l'impact de la rumeur sur Alice et les personnes gravitant autour d'elle.
Car on se rend compte que certains personnages veulent se protéger, quitte à mentir pour éviter que les squelettes sortent du placard. Quitte ainsi à ruiner la vie d'une adolescente.
Mais l'auteure n'approfondit pas les choses, on reste en surface. Il faut dire que le livre n'est pas bien épais (200 pages à peine). Du coup, le côté "harcèlement scolaire" n'est pas abordé en profondeur et sous tous les angles... ce qu'arrivait à faire Blacklistée.

Du coup, l'histoire souffre de ce gros défaut. Et un deuxième vient s'ajouter : en dehors de cette fameuse rumeur, il ne se passe pas grand chose d'intéressant. Oui, on voit Alice et son admirateur secret se rapprocher, on découvre les secrets de chacun, mais cela ne suffit pas. Ça reste banal dans l'ensemble ; je ne me suis jamais sentie concernée par ce que vivait les personnages. Et pas seulement parce qu'il ne se passe pas grand chose ; ça manque aussi d'émotion. De la part d'un livre avec un thème aussi dur, c'est un comble !

Les personnages ne sont pas très attachants, en plus de souffrir d'un manque de profondeur flagrant.
A commencer par Alice, la principale concernée. Le fait qu'on ne connaisse pas son point de vue sur la question est déjà un handicap, d'autant plus qu'elle m'a laissée une sale impression qu'elle se fichait de ce qui lui arrivait.

Les autres ont beau avoir un minimum de développement, je n'ai jamais pu m'attacher à aucun d'entre eux. Ils m'ont laissée indifférente... sauf peut-être l'admirateur d'Alice (et encore).

Le style n'est pas très recherché ; ça reste de la littérature YA et ça se lit vite.

Un roman qui aurait pu être bon, de part son thème, mais je le trouve raté. En cause : des personnages pas du tout attachants, même si la plupart d'entre eux sont développés ou encore une histoire qui manque d'émotion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire