mardi 18 avril 2017

L'auberge du mystère

HISTOIRE

Autumn part quelques jours dans l'auberge tenue par sa tante, afin de trouver un peu de repos. Là, elle fait la connaissance des clients. Parmi eux, Lucas McLean, son premier amour auquel elle éprouve toujours des sentiments aussi forts.
Mais bientôt, le cadavre d'une femme est retrouvé dans sa chambre...

CRITIQUE

Etant trouvé ce titre par hasard en brocante, c'est la couverture qui m'a attirée. Et heureusement que je l'ai acheté pour une bouchée de pain parce que c'est tout simplement l'un de mes plus gros flops du mois d'Avril (voire de l'année) !

L'héroïne, Autumn, va passer quelques jours dans l'auberge de sa tante. Là, elle rencontre les quelques clients déjà présents, dont Lucas McLean, son premier grand amour qu'elle n'a jamais pu oublier.
Cependant, l'équilibre, déjà fragile entre les invités, va voler en éclats lorsque le cadavre d'une jeune femme est retrouvé dans la chambre d'Autumn...

Je le dis d'emblée : je n'ai pas du tout apprécié ce roman, pour plusieurs raisons.
D'abord l'histoire. Certes, le livre n'est pas très grand, mais du coup, tout va beaucoup trop vite.
Déjà, le cadavre en question n'apparaît qu'à la moitié du récit, la première étant centrée sur la découverte des personnages et de leur environnement. Et cette présentation n'est pas très intéressante puisque les caractères sont tout juste esquissés ; on dirait qu'on n'a qu'un seul trait de personnalité pour chaque protagoniste. Pourtant, avec ce huit-clos, y avait matière à faire quelque chose de prenant avec des gens plutôt étranges, qui semblent tous cacher un secret.
Et c'est pas ce que je retiens le plus au final.

L'intrigue autour du cadavre est relégué au second plan, au profil de la romance. Et quand on en parle, c'est de manière lointaine : le point de vue est centré sur Autumn, alors même qu'elle n'est pas la narratrice ! On reste toujours avec elle, ce qui fait qu'on ignore tout des pensées des autres. J'aurais pourtant adoré connaître leurs sentiments par rapport à ce qu'ils vivent. Cela aurait rendu le texte plus plaisant et plus intéressant.
La conclusion arrive de façon brutale ; j'ai été très étonnée par la façon dont le coupable est trouvé. Certes, je ne m'attendais pas non plus à une enquête palpitante mais à ce point... Cela frôle le ridicule.

Concernant la romance, c'est tout simplement l'aspect le plus WTF du roman.
On a Autumn et Lucas qui traversent un conflit qui date d'il y a trois ans, mais le gars est bien décidé à récupérer sa belle. Et il ne trouve rien de mieux que tenter de la violer ! Par deux fois !!
Et la meuf trouve cela tout à fait naturel, même si elle tente de se débattre (faiblement) !!!
Seriously ?! C'est quoi ce bordel ?!!!!!
En plus, le Lucas est super désagréable avec elle, même si l'auteure tente de nous montrer une facette plus douce du bonhomme. Sauf que non, ça ne marche pas ; je n'adhère pas du tout à ce type de mec que je ne trouve pas du tout attirant, ni attachant !
Bref, la romance est très mal ficelée en plus d'être insipide.

Et les personnages sont loin d'arranger les choses.
Autumn est stupide, en plus d'être fade : elle remarque des trucs mais n'y prête pas attention. Elle veut retrouver Lucas mais en même temps, elle cherche à le fuir... C'est pas une héroïne inoubliable.

Et c'est pareil pour Lucas ; en plus d'être arrogant et orgueilleux, il se permet un comportement inacceptable vis-à-vis de la jeune femme. Inutile de dire que je ne l'ai pas du tout aimé !
Concernant les autres protagonistes, on en sait trop peu pour éprouver un quelconque attachement. Leur caractère n'est pas très développé, tout comme leur histoire personnelle.

Nora Roberts propose un texte fluide, qui se lit rapidement, certes, mais je n'en retiens rien d'exceptionnel.

L'auberge du mystère avait tout pour me plaire... et tout me déplaît : histoire, personnages et romance. Heureusement que ça se lit très vite, mais c'est bien le seul point positif que je retiens de cette lecture catastrophique !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire