dimanche 25 février 2018

Pour toujours... jusqu'à demain

HISTOIRE

Suite à la mort de son père, Macy vit repliée sur elle-même. Son univers se limite à son travail à la bibliothèque et sa mère, accaparée par son besoin de se rendre utile.
Et puis, elle rencontre Wish et tout change. Au contact de ses membres, l'adolescente s'ouvre de nouveau à la vie et redécouvre la chaleur de l'amitié et de l'amour.

CRITIQUE

J'ai choisi ce titre pour mon Challenge ABC Jeunesse/Young Adult. De Sarah Dessen, je n'ai lu qu'un livre, que j'avais apprécié, mais sans plus.
Et c'est pareil avec ce titre : j'ai passé un agréable moment, mais il ne restera pas longtemps dans ma mémoire. La preuve : j'ai déjà oublié pas mal d'éléments concernant l'histoire et les personnages. Mais je vais essayer d'être la plus complète possible sur cette chronique.

Dans ce livre, Macy, notre héroïne, a perdu son père récemment. Ce n'est qu'au contact d'inconnus qu'elle va peu à peu sourire à nouveau à la vie, et faire le ménage dans sa vie professionnelle et personnelle.

Bon, l'histoire en elle-même n'est pas criante d'originalité : une ado, à la dérive depuis la perte d'un proche, va reprendre du poil de la bête suite à des rencontres inattendues. J'ai déjà lu ça quelque part, mais Sarah Dessen nous propose une jolie histoire, pleine de bons sentiments.

Certaines scènes m'ont beaucoup touchée, notamment celles où Macy se confie à Tim ou encore les dernières pages, avec sa mère. L'auteure arrive à distiller l'émotion, sans jamais en faire trop. Elle nous offre ainsi un récit touchant, qui peut parler à tout le monde.
Mais ce que j'ai préféré, ce sont les passages culinaires : en effet, Macy va se retrouver dans une affaire de traiteur, à devoir préparer et apporter les plats aux clients. Cela donne lieu à des situations rocambolesques, parfois drôles, mais qui ont le mérite d'enrichir et renforcer les relations entre les personnages.

Et puisqu'on parle d'eux, j'avoue avoir eu du mal avec Macy.
Elle a une vie réglée au millimètre près, pour ne plus souffrir. Sauf qu'elle va se rendre peu à peu compte que ce qu'elle vit n'est pas forcément la bonne solution ; ses nouveaux amis vont lui faire prendre conscience qu'elle peut à nouveau sourire à la vie.
Cependant, là où nous lecteurs, avons capté les gros trucs, l'adolescente met un temps fou à les cerner. Ce qui en devient très agaçant.

Autre perso avec lequel j'ai eu du mal : Jason.
Petit ami de Macy, c'est le cliché du type très intelligent, mais qui ne veut pas s'engager parce que trop occupé à ses activités (para)scolaires. Et bien sûr, il a du mal à comprendre l'épreuve que traverse sa copine.
Faut bien justifier le fait que Macy va tomber dans les bras de Tim ! C'est tellement forcé que ça en est risible, je trouve.

Idem pour la mère, que j'ai eu le plus grand mal à cerner. Quitte à la détester.
Sur ce coup là, j'aurais bien aimé avoir son point de vue ; voir comment elle gère son deuil, au travers de son boulot ou encore, sa relation avec ses filles.
J'ai trouvé le changement de comportement assez brutal, bien que bienvenue.

En revanche, j'ai préféré la bande que constitue Wish, le fameux traiteur pour lequel Macy va travailler.
Le groupe est soudé et chaque interaction avec eux marche à fond. Ce sont de loin les personnages les plus intéressants à suivre. Surtout Tim, dont l'histoire est très touchante.

Ça se lit vite et bien ; Sarah Dessen arrive à nous livrer des tranches de vie, des moments forts et douloureux. Mais aussi des moments de joie qui donnent le sourire.

Un roman jeunesse globalement sympa, même si je regrette le choix de la narration et une narratrice un peu molle du genou.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire