jeudi 16 juin 2016

Si loin de toi

HISTOIRE

A la base, elles devaient se rendre à une soirée. Mais Mina changea de direction et emmena Sophie, sa meilleure amie, dans un bled paumé où elle ne se doutait pas du sort tragique qui l'attendait.
Rescapée, mais traumatisée, Sophie est bien déterminée à retrouver l'assassin de Mina.
A n'importe quel prix.

CRITIQUE

Après une looooooongue panne livresque qui a duré plus d'un an, j'ai décidé de reprendre la lecture, en empruntant un livre à la bibliothèque. J'ai choisi Si loin de toi car le synopsis m'intriguait. Et j'en ressors ravie ! De quoi me remotiver à relire (et aussi reprendre ce blog en main par la même occasion) !

On suit Sophie, une adolescente de 17 ans, qui vient d'échapper à la mort. Sa meilleure amie, Mina, n'a pas eu cette chance et a été abattue sous ses yeux.
Dès lors, Sophie fera tout pour retrouver le meutrier...

Le point fort de ce roman est incontestablement l'histoire, prenante dès les premières pages.
On est directement plongés dans le récit, narré du point de vue de Sophie. Cette dernière a vécu un véritable traumatisme et veut rendre justice à son amie. Elle est donc déterminée à aller au bout de son idée.
Le côté "enquête policière" met du temps à arriver, mais personnellement, cela ne m'a pas dérangée. Car cela permet de développer les personnages, leurs relations avant/après le drame et donc, de mieux s'attacher à eux. J'ai trouvé l'ensemble très addictif ; jusqu'au bout, je n'ai pas su dire qui était le responsable. J'ai donc été agréablement surprise par le dénouement final.

L'ambiance de ce bouquin est assez pesante, parfois sombre ; en cela, elle me rappelle un livre de la collection Black Moon que j'ai lu des années auparavant : Hantise de Michelle Jaffe. Il faut dire qu'en plus du meurtre de Mina, l'auteure aborde des sujets difficiles : la drogue et son addiction, la perte de confiance en soi... Tout cela est abordé avec finesse, sans jamais tomber dans la caricature, ni dans le surplus.
Sans compter que plus on avance, plus on sent que Sophie s'engage dans un engrenage où elle n'en sortira pas indemne. Elle en a conscience, mais cela ne m'a pas empêchée de trembler pour elle. Je n'ai pas pu lâcher le bouquin avant de savoir ce qu'elle deviendrait. Je n'avais d'ailleurs aucune idée de la façon dont Tess Sharpe concluerait son histoire.

Si le récit est prenant, je retiens quand même un bémol : les sauts temporels.
Il faut savoir que les chapitres sont divisés de la manière suivante : on a un chapitre où on suit Sophie dans le présent. Le chapitre suivant nous ramène des mois, voire des années en arrière et nous plonge dans un flash-back où Sophie raconte un souvenir, mêlant Mina et d'autres personnes de leur entourage. Troisième chapitre, on revient au présent, etc.
Si j'ai trouvé l'idée sympa (cela permet de mieux comprendre les tenants et aboutissants du présent et de davantage développer les persos et leurs relations), j'ai parfois trouvé ces sauts dans le temps mal maîtrisés et débarquent comme un cheveu sur la soupe. Je me suis parfois perdue dans ces flash-backs, ce qui a rendu ma lecture un peu brouillonne.

Côté personnages, je retiendrais surtout Sophie, la narratrice.
Torturée psychologiquement, elle nous fais part de ses émotions, de ses souffrances. On suit avec elle la progression de son enquête, mais aussi la façon dont elle tente de se reconstruire. Je l'ai adorée ; à la fois forte et fragile, elle m'a même impressionnée à certains moments. Sophie est vraiment un personnage complexe, travaillé... malheureusement, au détriment des autres.
Car les persos secondaires sont plus "fades", comparés à Sophie. Je me suis moins attachée à eux. Même à Mina, que j'ai trouvée plus agaçante. Ce qui ne m'a pas empêchée d'éprouver de la sympathie pour elle... mais moins que Sophie, quand même^^

Le style de l'auteure est très fluide et surtout, sa plume est très addictive. Elle a su me faire entrer directement dans l'histoire, si bien que j'ai dévoré le bouquin très, très vite !

Un roman YA avec une histoire prenante, un personnage principal complexe et attachant, des thématiques abordées avec justesse, sans jamais tomber dans l'excès et une plume addictive. Je regrette juste des flash-backs mal maîtrisés qui apportent un côté un peu "brouillon" à ma lecture.
Si loin de toi était LE livre qu'il me fallait pour reprendre goût à la lecture. Et je suis plus que ravie de l'avoir découvert !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire